Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

Recherche avancée

U3MC U3MC

Accueil > Recherche > Projets


  • Version PDF

Politique de l'hospitalité. Programme de résidence située.

Mis à jour le 5 janvier 2017

Anne­‐Laure Amilhat Szary (PACTE, UGA)

Pour savoir plus sur les manifestations en lien avec le projetPour savoir plus sur les magnifestations en lien avec le projet de  recherche  «  F.A.M.M.E. »  de  l’UMR  PACTE  et  « Pratiques  d’hospitalité »  de  l’ÉSAD Grenoble s’associent pour créer les conditions d’une recherche autour d’une résidence d’artiste de trois semaines et d’un atelier sur l’année visant à la production d’un travail artistique en co?autorialité avec une population migrante, réfugiée sur le territoire urbain grenoblois, amenant à un changement concret dans le positionnement social du migrant dans le contexte citoyen.

Ce projet propose de créer un territoire de réflexion commun et partagé sur la notion d’hospitalité entre  l’approche  de  géographique  politique  de  l’équipe  de  recherche  F.A.M.M.E  et  l’approche  théorique critique du programme « Pratiques d’hospitalité » de l’ÉSAD Grenoble. L’hospitalité est une pratique traditionnelle d’accueil et de mise en relation. Elle suppose la construction d’un lien entre hôte  et  hôte.  Pourtant,  souvent,  celle­?ci  se  manifeste  dans  des  conditions  telles  que  l’altérité  convoquée en toute bonne conscience devient frontière indépassable. Comme si celui qui est reçu devait  forcément  être  maintenu  à  distance.  Et  si  « L'hospitalité  pure  impliquerait  d'inventer  une  nouvelle langue pour chaque visage rencontré (…) En pratique, il faut inscrire cette poétique dans une politique. Il faut trouver un nouveau compromis, unique lui aussi, le moins conflictuel et violent possible (…) ». Depuis ces lignes de J. Derrida qui le premier souligna les apories de l’hospitalité1, la théorie  politique  contemporaine  est  allée  à  l’encontre  de  tout  moralisme,  tentant  de  faire  de  l’hospitalité un projet politique.

Le programme de recherche aborde donc la notion d’hospitalité comme un outil critique. Afin de ne pas limiter la dimension d’hospitalité à une compréhension littérale ou binaire entre un dedans et un dehors,  un  hôte  et  un  invité,  nous  nous  proposons  de  la  thématiser  à  l’aune  de  trois  voies herméneutiques  complémentaires qui  revitalisent  de  manière  critique  et  productive  trois  notions  toujours conçues comme péjoratives : la vulnérabilité, l’auto­?immunité et l’antagonisme.

Fondé sur l’analyse de la structure concrète des dynamiques d’hospitalité, ce programme de recherche emploie cette  figure  sociale  comme  une  « zone  spéculative » pour  tester,  au  sein  d’une  interpolation  de  pratiques artistique et théorique, la validité de certains processus identitaires concernant le corps, la socialité, la territorialité et la nationalité. F.A.M.M.E. et « Pratiques d’hospitalité » réarticulent la notion d’hospitalité à partir de son potentiel politique.

Cela offre la possibilité d’interroger le paradoxe occidental de la démocratie et ses dérives idéologiques6 ainsi que les valeurs qu’elle implique telles que l’égalité et la tolérance pour imaginer une nouvelle modalité de production du commun.

Les manifestations en lien avec le projet:

  • Résidence de l'artiste Núria Güell - du 30 octobre au 11 décembre 2016, à l'atelier-résidence de l'ÉSAD , 4 rue du Pont Saint-Jaime, Grenoble, dans le cadre de la collaboration entre l’équipe de recherche de l’UMR PACTE (Université Grenoble Alpes) et la plateforme de recherche « Pratiques d’hospitalité » initiée par Katia Schneller et Simone Frangi à l’ÉSAD Grenoble.

  • Workshop avec l'artiste Núria Güell - les 3, 4 et 5 novembre 2016, dans le cadre de la résidence organisée par la plateforme de recherche « Pratiques d'hospitalité », coordonnée par les enseignants Katia Schneller et Simone Frangi. Le workshop rassemble des étudiants de l'ÉSAD Grenoble, de l'IFTS, et du département de géographie de l'UGA. Il constitue un premier temps de travail pour le projet de la résidence « Politiques d'hospitalité » mené en partenariat avec le laboratoire PACTE.

Pour plus d'informations sur la plateforme de recherche "Pratiques d'hospitalité"

  • Version PDF

Maison de la création - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble Cedex 9