Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

Recherche avancée

U3MC U3MC

Accueil > Recherche > Projets


  • Version PDF

Médiations silencieuses au service de la pédagogie de la LSF

Mis à jour le 1 décembre 2016

Isabelle Estève (LIDILEM)

Le projet vise la mise en place d’ateliers de poésie en Langue des Signes Française (dorénavant, LSF) à destination de futurs formateurs de Langue des Signes Française. L’enseignement de la LSF étant encore très marqué par un enseignement linguistico-centré (vocabulaire, grammaire, type de discours), ce projet vise à sensibiliser les futurs enseignants à l’utilisation de la poésie comme ressource pédagogique, en explorant eux-mêmes des pratiques de création poétique.

Ce projet fait suite à la convergence des réflexions menées dans le cadre de la formation des enseignants de LSF (DU Formateur de LSF, Université Stendhal) d’une part, et de l’expérimentation en cours, orchestrée par la Maison de la Poésie Rhône-Alpes (dorénavant, MPRA), de la poésie comme outil de (re)médiation auprès des publics sourds dans différentes structures et à destination de différents types de publics (enfants et adultes).

Acteurs du projet

Brigitte Baumié sera l’artiste en résidence. Elle sera, en tant que poète référent, chargée de coordonner les ateliers, leur déroulement et leur animation. Elle sera chargée de l’organisation des intervenants invités pour l’animation d’ateliers ponctuels (poètes et conférenciers). Elle aura également pour mission la mise en lien avec les partenaires porteurs du projet : les EC du laboratoire LIDILEM engagés dans le DU Formateur de LSF et la MPRA.

Retombées & poursuite du projet

Les ateliers envisagés visent au-delà d’une sensibilisation à la poésie comme ressource pédagogique, à la création d’un matériel pédagogique (vidéo) de poésie en LSF qui puisse servir de boîte à outils pour les formateurs, et à l’expérimentation de la poésie gestuelle comme objet de médiation sourds/entendants.

Une des perspectives de ce projet est d’envisager, à plus long terme, les liens qui pourraient être envisagées dans l’expérimentation de ces formes de médiation gestuelle entre les futurs étudiants du master de SDL « médiation langagière et culturelle sourd/entendant » (ouverture septembre 2016) et les futurs étudiants du master d’arts du spectacle « création artistique » (ouverture septembre 2016).

Pour savoir plus sur les manifestations en lien avec ce projet

  • Version PDF

Maison de la création - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble Cedex 9