Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

Recherche avancée

U3MC U3MC

Accueil > Recherche > Projets


  • Version PDF

L'invisible en jeu. Pensées et pratiques de l'énergie dans les arts de la scène

Mis à jour le 24 mars 2017

Porteurs de projet : Gabriele Sofia (Litt&Arts, UGA), Daria Lippi (artiste," Fabrique Autonome des Acteurs"), Martin Givors (doctorant, Litt&Arts, UGA), Claire Besuelle (doctorante, Université Lille 3)

« L’invisible en jeu » est un projet de workshop qui se propose d’étudier la notion d’énergie dans les arts de la scène. Mêlant la pratique à la théorie, cet événement réunira, pendant six jours, six intervenants : trois artistes issus du théâtre, de la danse et du cirque, ainsi que trois chercheurs venus de l’anthropologie, de la philosophie et des neurosciences. Ensemble, ils transmettront et interrogeront leurs pratiques et réflexions auprès de quinze participants. Dans le champ des arts de la scène, le terme d’énergie est paradoxalement incontournable : souvent spontanément utilisé par de nombreux praticiens, chercheurs et critiques pour qualifier une réalité sensible que la langue peine à saisir, il est par là-même suspecté de n'être qu'un mot-valise désuet et teinté de mysticisme, que l’on gagne donc à exclure des usages. C’est précisément la persistance et la résistance du terme qui nous confronte à l’urgence de l’étudier : en proposant un protocole de recherche à même de confronter visions, vocabulaires et pratiques de l'énergie il s’agit de rendre au terme sa richesse et son potentiel opératoire pour une pensée des pratiques et processus de création.Ce cadre épistémologique est en lui-même l’objet d’une réflexion scientifique sur les modalités de la recherche-expérimentation : les protocoles de production d’une connaissance scientifique à partir d’une expérience en immersion seront interrogés, qu’ils touchent à la verbalisation de l’expérience sensible ; à l’intégration de connaissances issues d’un champ disciplinaire autre au sien propre ; ou à l’explicitation de savoirs implicites par le croisement des perspectives. Le dispositif nous permettra d'être en prise directe avec la composante proprement cognitive de la pratique des arts de la scène, et donc de l'intégrer à sa juste valeur dans nos recherches.

Les manifestations en lien avec le projet:

  • Version PDF

Plus d'info

Maison de la création - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble Cedex 9