Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

Recherche avancée

U3MC U3MC

Accueil > Recherche > Projets


  • Version PDF

D’une langue à l’autre : l’œuvre théâtrale d’Alexandre Vampilov sur la scène française

Mis à jour le 5 janvier 2017

Porteur du projet: Lioudmila Kastler (ILCEA4,UGA)et Griot Cyril, Metteur en scène, Compagnie de théâtre « Le Bateau de papier ». Equipe: Isabelle DESPRÉS et Laure THIBONNIER (ILCEA4/CESC,UGA), Iva NOVAKOVA et Elena MELNIKOVA (LIDILEM,UGA), Filippo FONIO (GERCI, UGA)

Ce projet recherche-création/recherche-action avec des éléments d’expérimentation s’articule autour de trois thématiques : création théâtrale, langue(s) et langage, médiation. La recherche se base sur la création de deux spectacles « Le fils aîné» et « Les anecdotes provinciales »  d’après l’œuvre du dramaturge russe de la 2ème moitié du XXe siècle Alexandre Vampilov.

Ces deux mises en scène, l’une avec des comédiens professionnels, l’autre avec des amateurs-étudiants en russe, sont entreprises par Cyril Griot, metteur en scène grenoblois (Cie « Le Bateau de papier »). Pour chacun de ces spectacles, le texte sera interprété en russe et en français, les acteurs glissant d’une langue à l’autre, permettant ainsi un jeu sur les sonorités, tout en accentuant l’atmosphère russe des pièces.

Ce projet dont l’objectif est d’allier la recherche universitaire avec la création théâtrale mettant à l’œuvre de l’expérimentation (théâtre bilingue : français/russe) et menant quelques actions culturelles et pédagogiques. Le projet repose sur le suivi de création et comporte trois volets principaux :

  • Traduire et mettre en scène : le théâtre paradoxal d’Alexandre Vampilov à l’épreuve de la scène française.
    Les chercheurs aborderont plusieurs facteurs linguistiques et pragmatiques, inhérents à la traduction théâtrale, et les effets qu’ils produisent sur la création scénique.Il s’agira également de diverses stratégies de la traduction théâtrale. Le facteur d’oralité sera privilégié dans la traduction de deux pièces pour mieux répondre aux taches créatives. 
     
  • Interpréter Vampilov en russe ou/et en français : émotions, sincérité, justesse.
    L’attention sera portée sur la façon d’interpréter les textes vampiloviens en français ou/et en russe. La question se posera de savoir si telle ou telle langue (le russe, le français ou autre) implique une interprétation par le comédien, dans le sens où, ce qui est juste pour l'acteur en français, sera différent de ce qui est juste en russe.
     
  • Médiation, actions culturelles et pédagogiques.
    - La recherche et le travail créatif seront également associés au travail pédagogique avec les étudiants en russe (les cours d’Expertise artistique en M2, de traduction littéraire en M2, les cours de théâtre russe en L3 LLCER, les cours de médiation culturelle en L2 LLCER et l’Atelier de théâtre en russe à LANSAD).
    - Les étudiants prendront part à certaines activités culturelles et créatives autour du projet : traduction des extraits de pièces de Vampilov, observation des répétitions, visite de l’exposition, médiation culturelle sous forme de comptes rendus de spectacles, discussions avec le metteur en scène Cyril Griot et les comédiens, élaboration des affichettes, etc.).
    - Une exposition de Macha Markova, photographe d’Irkoutsk, intitulée « Le lac Baïkal comme un lieu de passage » sera inaugurée en 2016 à la Maison de l’International et proposera une centaine de photos de cet endroit mythique, intimement lié à la vie et à l’œuvre d’Alexandre Vampilov.
     
Pour savoir plus sur les manifestations en lien avec le projet

  • Version PDF

Partenaires culturels

Maison de la création - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble Cedex 9