Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

Recherche avancée

U3MC U3MC

Accueil > Arts in the Alps


  • Version PDF

Gestures of here and there : la fabrique sensible des lieux

Mis à jour le 26 juillet 2018

« Gestures of here and there : la fabrique sensible des lieux » est la 1ère édition de la Spring School/Ecole de Printemps que la SFR Création organisera tous les deux ans, à partir de 2017, dans le cadre de ses activités Arts in the Alps. La Spring School a pour objectif principal de créer une dynamique scientifique internationale qui se distingue par la valorisation de pratiques de recherche pluridisciplinaire, ainsi que de proposer à des doctorants de se former, par l’expérimentation, au développement de nouvelles approches de recherche qui croisent différentes disciplines des sciences humaines et sociales.

Pour sa 1ère édition qui s’est tenue du 12 au 16 juin 2017, la Spring School/Ecole de Printemps fut l’occasion de faire collaborer une communauté de chercheurs, artistes et doctorants spécialisés dans des domaines divers : géographie, sociologie, danse, linguistique, arts plastiques et sonores, philosophie, performance, histoire, architecture. Cette année 30 participants en provenance de 9 pays différents – France, Angleterre, Canada, Brésil, Australie, Espagne, Tunisie, Argentine, Autriche – ont été sélectionnés sur dossier pour participer à cette 1ère édition.

Thématique


L’objectif de cette édition 2017 intitulée « Gestures of here and there : la fabrique sensible des lieux » était d’accompagner les participants dans l’expérimentation de nouvelles pratiques de recherche in situ dont les points d’initiation, outils, procédés sont fondés sur une attention particulière aux enjeux de l’expérience sensible dans la définition et le traitement d’un objet de recherche. Centrées sur la question de la mémoire d’un lieu, les cinq journées de recherche ont permis aux participants et aux intervenants de travailler sur l’étude du cas du quartier Bouchayer-Viallet de Grenoble dont l’histoire procède par recouvrement, réhabilitation ou encore renouvellement de différents « vécus » : industriel, éco-culturel, naturel, artistique. Les participants ont été invités à expérimenter des protocoles de recherche inusités à partir desquels différents rapports au corps ont permis de déployer des questionnements sur les traces et empreintes des gestes collectifs et individuels qui ont « fabriqué » – et « fabriquent » encore – l’histoire plurielle de ce quartier atypique de Grenoble.


La 1ère édition en quelques mots


La réussite de cette première édition fut largement portée par les synergies disciplinaires et méthodologiques que les intervenants de renommée internationale ont déployé tout au long de la semaine. Programme Arts in the Alps site

Chaque journée s’ouvrait par un atelier de pratique corporelle d’une heure, animé par la chorégraphe espagnole Germana Civera qui proposait des exercices aiguisant la perception sensorielle des participants. Cette mise en disponibilité du corps préparait les doctorants aux recherches qui étaient par la suite conduites dans les différents ateliers thématiques en après-midi. Répartis en sous-groupes, les participants ont alors eu l’occasion d’investiguer les propositions des intervenants qui travaillaient en binôme: Inge Linder-Gaillard (Historienne de l’art, ESAD Grenoble) et Guillonne Balaguer (artiste, art audio), Anne Dalmasso (Pr. Histoire contemporaine, UGA) et Martial Chazallon (artiste, chorégraphe), Gretchen Schiller (Pr. Danse UGA, chorégraphe) et Helen Paris (Pr. Performance, Université Stanford EU), Anne-Laure Amilhat-Szary (Pr. Géographie, UGA) et Daria Lippi (artiste, théâtre).

Interdisciplinaire, l’école Arts in the Alps a aussi donné l’occasion aux participants de suivre deux matinées de séminaires de Philosophie conduits par Erin Manning (Université de Concordia, Canada) et Brian Massumi (Université de Montréal, Canada) à partir d’une lecture et analyse étroite d’un texte de Gilles Deleuze sur la pensée du Dehors chez Michel Foucault. Chaque soir de la semaine le grand public était convié à se joindre au groupe de participants pour assister à des conférences sur l’architecture avec les agences grenobloises SILO et NA, les Performance Studies avec Rebecca Schneider (Université Brown, USA), la sociologie avec Anthony Pecqueux (ENSAG Grenoble) et enfin la géographie et l’art avec Anne Volvey (Université d’Artois).


Cet événement est organisé en partenariat avec

UMR LITT&ARTS, CRESSON (UMR 1563 AAU, ENSAG), LIDILEM, PACTE, LARHRA, École Supérieure d’Art et Design • Grenoble • Valence, Magasin des horizons - Centre d’arts et de cultures, Centre de développement chorégraphique Le Pacifique, CCN2 - Centre chorégraphique national, Maison des habitants de Bouchayer - Viallet

Site du projet Arts in the Alps
  • Version PDF

SFR Création - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble Cedex 9