Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

Maison de la création Maison de la création

Accueil > Actualités > Agenda


  • Version PDF

Œuvrer les limites du droit. Bureau des depositions.

Recherche

déposition1.jpg

déposition1.jpg

Atelier
du 17 au 21 janvier 2020
[titre;01##Contact]
Réservation pour "Exercices de justice spéculative"
[titre;02##Télécharger]
Article du Monde

Là où les vies sont rendues illégales pour être exploitées, nous, co-autrices et co-auteurs du Bureau des dépositions, nous exprimons depuis 2018 par l’écriture de lettres de déposition. Par ces lettres, archives vivantes remises en débat à chaque nouvelle création, nous soulevons les responsabilités et refusons la charité._« Exercice de justice spéculative »_ est une œuvre performative, immatérielle, processuelle et infinie qui sculpte, excède le manque de justice actuelle, depuis la co-présence et co-dépendance des co-auteur.trice.s.

Bureau des dépositions est une arme brandie pour une auto-défense légitime depuis le droit existant. Les séminaires plateaux-radio Oeuvrer les limites du droit sont des temps de recherches à découvert où auteurs-trices, juristes, étudiant.e.s, artistes, chercheur.se.s mettent en partage leurs formats et problèmes, relatifs aux limites et possibles du droit dans leurs pratiques.
Depuis 2017, plusieurs co-autrices co-auteurs oeuvrent en commun et en co-création à une œuvre de l'art, de la science et de la vie. Cette oeuvre : "Bureau des dépositions. Exercices de justice spéculative" connait des atteintes à son intégrité et ses co-auteurs des entraves à leur droit fondamental à la création. Ces atteintes et entraves sont produites par les politiques migratoires et le contentieux du droit d'asile et du droit des étrangers. Ainsi, les co-auteurs du Bureau des Dépositions ont été plusieurs fois et sont encore séparés, expulsés, transférés, empêchés, alors que la création est en cours. Ces situations nous font violence et nous amènent à partager avec d'autres artistes, auteurs-juristes, nos problèmes. Ensemble nous nous interrogeons : les pratiques de l'art contemporain et de la recherche ont-elles une opérabilité forensique ? Par quels biais agir depuis le manque de justice, mais aussi depuis les endroits où la justice déjà-là déborde ses limites institutionnelles ? Comment les contrats et les situations co-signés et co-élaborés par des artistes, des chercheurs et des co-auteurs ou collectionneurs, acheteurs, diffuseurs...peuvent-ils contribuer à transformer le droit d'auteur et l'exercice des œuvres que nous créons ?

Plateau Radio - Séminaire

Avec Julie Van Elslande, Julien Seroussi, des étudiant.e.s en Master 2 de la Faculté de droit Grenoble-Alpes, la radio R22 tout monde et le Bureau des dépositions : Mamy Kaba, Ousmane Kouyaté, Sarah Mekdjian, Mamadou Djoulde Balde, Aliou Diallo, Aguibou Diallo, Diakité Laye, Marie Moreau, Ben Bangoura, Pathé Diallo, Saâ Raphaël Moudekeno.
  • 17 février 2020

14h - Présentation des pratiques partagées de Julien Seroussi et franck leibovici par Julien Seroussi - au Magasin des horizons

Julien Séroussi est agrégé de sciences sociales et docteur en sociologie. Il a commencé à s'intéresser à la justice pénale internationale dans le cadre de sa thèse sur les batailles juridiques et politiques autour de la définition de la compétence universelle des juges nationaux. Il collabore avec franck leibovici sous divers formats : enquêtes, transcriptions, éditions de livre, suite d'expositions, qui « traitent » les matériaux – transcripts et éléments de preuve – du premier procès de la Cour Pénale Internationale (2007-2014), portant sur des crimes commis en Ituri, dans l'est de la République démocratique du Congo. Ils cherchent à articuler les outils de l'art et de la poésie à ceux des sciences sociales et du droit pour rendre compte de l'invention actuelle de la justice internationale, dont la C.P.I. (créée en 1998) est aujourd'hui le premier laboratoire.
  • 18 février 2020

10h-18h - Présentation par les étudiant.e.s du Master 2 « Histoire, théorie et pratique des droits de l'Homme » UGA et les co-autrices.auteurs du Bureau des dépositions, des recherches menées en matière de contentieux en liberté de création artistique. - à l'Université Grenoble Alpes, à la MaCI.

10h-13h - Présentation du projet coopératif CAVEAT  par Julie Van Elslande et des différents types de contrats imaginés ou présentés lors de cet atelier. Julie Van Elslande est juriste, elle a co-élaboré le programme de recherche CAVEAT. Elle œuvre avec plusieurs artistes à des recherches de contrats adaptés aux œuvres. Les artistes qu'elle cotoie sont pour la plupart reliés au champs de l'art conceptuel ou immatériel.
  • 19 février 2020

19h - Plateau radio « Oeuvrer les limites du droit » / Bureau des dépositions et R22 tout monde - Exposition et ré-agencement des éléments de recherches en cours avec les Etudiant.e.s en Master 2 « Histoire théorie et pratique des droits de l'Homme », les co-autrices.auteurs du Bureau des dépositions et Julie Van Elslande. - au Magasin des horizons

déposition
© photo page 1_Marie Moreau Bureau des dépositions-Plateau radio Septembre 2019
"A Grenoble, le Bureau des dépositions ne veut plus être empêché de créer"  - l'article du Monde, du 19 février 2020.

Archives des plateaux sur l'antenne r22 Tout-Monde :
https://r22.fr/antennes/tout-monde/les-plateaux-du-tout-monde/plateau-du-tout-monde-n2-oeuvrer-les-limites-du-droit
https://www.antiatlas.net/bureau-des-depositions-exercice-de-justice-speculative/

Mis à jour le 27 février 2020

  • Version PDF

Réservation

Télécharger

Infos +

Lieu : 
Maison de la Création et de l’Innovation
339 avenue Centrale
38400 St Martin d'Hères

 

SFR Création - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble Cedex 9