Contenu

[ Université Grenoble Alpes - Page de Maintenance ]

Maison de la création Maison de la création

Accueil > Actualités > Agenda


  • Version PDF

La terrifiante objectivité du monde - Masterclass de Boris Gerrets

2.png

2.png

le 21 octobre 2019
Masterclass
à 14 h à 18 h

le 25 octobre 2019
Restitution des travaux de la résidence
à 17 h
Ces deux évènements sont ouverts à tous.


 

La Masterclass de Boris Gerrets dans le cadre de sa résidence à l’Université Grenoble Alpes - Master Création artistique

Boris Gerrets est un cinéaste de renommée internationale, récompensé par de nombreux prix dans des festivals internationaux (IDFA Best Mid-Length Doc Award, Visions Du Réel, Best Direction Mid-Length Doc, Festival Dei Popoli, et il a également obtenu le Grand Prize International Mid-length & Short au festival de Taipei en 2012), il est intervenu récemment à l’Université d'Édimbourg, Royaume-Uni (2013), EICTV, l'Escuela Internacional de Cine y Televisión Cuba (2013), l'EDN Séoul, Corée (2011) et au Centro de Capacitacion Cinematografica, Mexico (2011) ou à l'Académie néerlandaise de cinéma et de télévision d'Amsterdam (2014).

Les films de Boris Gerrets sont des gros plans sur des environnements locaux, qu'il décrit comme des "explorations biotopiques". Il plonge dans l'anonymat de l'espace urbain et met en lumière une vie marginale, souvent obscure pour le passant. Cela le conduit à des rencontres inattendues qui animent le récit de ses films. Gerrets considère la caméra comme un outil créant une dynamique sociale entre lui et ses protagonistes alors qu’il a utilisé, en 2010, un téléphone pour réaliser le long-métrage People I could have benn and may be am. Le processus de montage est pour Gerrets un moyen de dépouiller et de reconfigurer ce qui a été recueilli dans la réalité, dans un espace phénoménologique qui parle de la condition humaine. Son rôle de cinéaste et le processus de production cinématographique sont toujours en jeu, implicitement ou explicitement, alors qu'il explore intentionnellement le fossé qui sépare l'événement factuel de son sens fictionnel et poétique. L'approche cinématographique de Gerrets contient une forte composante performative et s'appuie fortement sur sa formation multidisciplinaire en arts visuels, en danse et en théâtre.

Programme de la masterclass :

Après avoir introduit son travail et sa démarche, le cinéaste présentera à 15 h 30 le film People I could have been and maybe am (2010, 54 min.) , puis, à partir de 17 h, son travail en cours avec des extraits de son dernier film, Lamentations of Judas (2019).
People I could have been and maybe am (2010, 54 min.) La caméra du téléphone portable observe l’approfondissement des rencontres aléatoires de son propriétaire à travers la nuit londonienne : avec Steve le junkie, dans la rue, ou encore la beauté brésilienne, Sandrine dont le réalisateur tombe amoureux. Il nous révèle ses sentiments au fil des intertitres. La poétesse Precious va et vient, nous laissant une chanson en guise de consolation… Un street-movie parfaitement unique.
Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=am67V_rncTU

Le soir, l’évènement se poursuit à 20 h à la Cinémathèque de Grenoble avec une séance consacrée au film Shado’Man (2013, 86 min.) présentée par le cinéaste.
Shado’Man (2013, 86 min.) À Freetown, la capitale du Sierra Leone, un groupe d'amis vit dans les rues. Ils se nomment entre eux les "Freetown Streetboys", même si des femmes font également partie du groupe. Suley, Lama, David, Alfred, Shero et Sarah ont tous dû faire face à de graves problèmes physiques et psychologiques et ont été abandonnés par leur entourage. Sans commentaires et avec des images poétiques, la caméra capte l'environnement sombre où ils vivent. Les membres du groupe partagent leurs histoires poignantes et abordent la nature précaire de la vie dans ce pays complexe. Le film évoque également les luttes personnelles quotidiennes comme entamer des relations, élever (ou non) un enfant, et le sexe.
Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=Oy3TJB0x3cw

Organisée avec les étudiants du master Création artistique avec le soutien de la Directrice de la culture et de la culture scientifique de l’UGA, de la Cinémathèque de Grenoble, et de la DRAC, la masterclass sera coordonnée par Robert Bonamy et Vincent Sorrel.

A propos de Boris Gerrets :
http://borisgerrets.org/
http://borisgerrets.org/files/BorisGerrets_Biography.pdf

Mis à jour le 4 octobre 2019

  • Version PDF



 

Infos +

Lieu : 
salle de projection
MACI (Maison de la Création et de l'Innovation)
339, av. Centrale
Campus universitaire

 

Partenaires

logo RRAA
SFR Création - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble Cedex 9